Pascal Fournier

7 août 2020
Conférence Lecture
Dédicace

Après La Valse du singe (Le Passeur Editeur), Pascal Fournier signe avec Shazbot un nouveau roman satirique, une critique estivale grinçante et jubilatoire.
Journaliste, entrepreneur, conseil en communication et en culture, il se partage entre Boulogne-Billancourt dont il a été maire-adjoint à la culture, et la Corse, où il se consacre à l’écriture.

Shazbot

L’Île, aussi belle qu’addictive, rendez-vous estival où se côtoient les extrêmes :

on y adore ou y déteste la pureté comme les excès,

mais toujours elle envoûte celui qui vient s’y poser.
Côté facile : ses plages de rêve, ses eaux turquoise,

ses fêtes insensées, des vacanciers assoiffés de plaisirs.
Côté intime : ses montagnes austères, ses villages indomptés,

ses croyances mystérieuses, sa culture, un peuple fier.
Au cœur de cet été caniculaire et déjanté, rafraîchissons-nous des déboires hallucinés de Gérard Plancotte, détestable auteur à succès en quête de l’écriture authentique de ses vingt ans.
Plus que quinze jours pour remettre à son éditeur son nouveau manuscrit

dont la première ligne lui échappe encore…
Magie ancestrale et bacchanales huppées, personnages révoltés par leur pauvreté littéraire, figurants gorgés d’eux-mêmes, seconds rôles cherchant à jouer le premier… Un cocktail ravageur qui conduira Plancotte à affronter Shazbot, cette étrange entité qui le hante et le torture. Elle l’entraînera à devenir lui-même, ou peut-être un autre, mais bien celui qui écrira ce livre.
Lequel des deux se révèlera l’avatar de l’autre ?

 

Shazbot : un aller-retour dans les arcanes de la création littéraire, une bière à la châtaigne brassant avec impertinence et en musique la réalité et la fiction, une mise en abyme qui pourrait vous engloutir. Le paradis solaire au parfum de myrte peut parfois devenir un enfer.

© 2020 par De Pages en Plages