Michel Vergé-Franceschi

Corse de naissance, indéfectiblement attaché à son île d’origine, Michel Vergé-Franceschi lui a rendu hommage dans plusieurs ouvrages. Il est l'auteur chez Payot de Ninon de Lenclos et de Colbert, et, en collaboration, d'Une histoire érotique de Versailles. Spécialiste de l’Ancien Régime, il est professeur d’histoire moderne à l’université de Tours.

Nostradamus

Michel de NOSTRE-DAME dit « NOSTRADAMUS » est connu de tous à cause de ses Prophéties. Mais les multiples tentatives de compréhension de celles-ci ont occulté la biographie de l’homme vite qualifié de charlatan. Médecin réputé, né à Saint-Rémy-de-Provence en 1503, Nostradamus fut un homme de sciences, cultivé, comme ses deux arrière-grands-pères médecins du Roi René, comte de Provence. Issu des grands astrologues juifs de Majorque, passés au comté de Foix, puis en Avignon, cité pontificale, nombre de fois chassés, spoliés, persécutés, Nostradamus, condisciple de Rabelais à l’université de Montpellier, ne se comprend que resitué dans son milieu : celui des Juifs convertis, sur fonds de tradition kabbalistique. Botaniste, herboriste, passionné par l’embellissement de la face et la conservation en santé du corps, Nostradamus –esprit facétieux selon ses contemporains- ne fut pas qu’un prétendu prophète, reçu à Blois par Henri II et Catherine de Médicis. Le plus grand astrologue de tous les Temps, mort à Salon-de-Provence, en 1566, est aussi à l’origine des cosmétiques et s’il combattit avec succès cinq épidémies de peste, il fut aussi l’homme de la Renaissance le plus passionné par la médecine par les plantes.

Baptisé catholique, élevé au sein d’une famille de néophytes, taxé de protestantisme, attaqué par les Ligueurs, père d’un moine, ce médecin naît du vivant de Christophe Colomb et meurt trente ans après Luther. Un destin d’exception dans une époque d’exception !

NOUS SUIVRE
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon

© 2017 par De Pages en Plages

PARTENAIRES
RCFM