Né le 12 septembre 1961 à Saint-Mandé, Marc Wiltz a passé toute son enfance au Havre. Diplômé de l'ESC du Havre, Marc Wiltz essaye le théâtre, la radio, l'édition (Petit Futé en 1983). Puis il travaille chez IBM, passe deux ans en Afrique, avant de devenir gestionnaire de studios de tournage de cinéma.

Marc Wiltz a toujours eu deux passions dans l'existence : les livres et les voyages, ce qui l'a amené à créer MAGELLAN & Cie en 1999 pour les conjuguer. Cette maison d'édition compte aujourd'hui 250 titres au catalogue, pour beaucoup d'entre eux basés sur un montage « cinéma » comme l'éditeur aime à le rappeler, c'est-à-dire en cherchant à trouver l'équivalent des avances sur recettes...

En tant qu’auteur ou photographe, Marc Wiltz s’est d’abord orienté vers des travaux en rapport avec des sujets parisiens ou normands. Aujourd’hui, il travaille sur des sujets plus généraux, avec deux projets importants liés à la figure emblématique d’Ulysse, et a en cours d’élaboration un livre sur Hanoi et un autre sur le Cambodge, son pays de prédilection.

Pourquoi tous ces morts au beau milieu de l’Afrique coloniale ? Pourquoi cet oubli incompréhensible ? Ce silence, que rien ou si peu ne vient troubler ? Tout a été écrit, lu, dénoncé, prouvé, argumenté. À aucun moment, il n’a été possible de l’ignorer. Mais comme par un enchantement diabolique, les morts du Congo, victimes de Léopold II roi des Belges, ont disparu sans laisser de traces. Pas une ligne dans les livres d’histoire. Aucun souvenir dans la mémoire des peuples. À croire que l’existence même de ce crime de masse est sujette à caution. On parle aujourd’hui de dix millions de morts et disparus entre 1885 et 1908, soit le tiers de la population concernée. Sans compter les mutilés, impossibles à dénombrer. A-t-on déjà vu cela dans notre époque « moderne » où pourtant les exemples ne manquent pas ?

Joseph Conrad, Mark Twain, Conan Doyle, Roger Casement, Edmund Dene Morel et beaucoup d’autres ont dénoncé ces forfaits à l’époque même où ils se déroulaient. Sur leurs pas, restituant le contexte et les témoignages, Marc Wiltz s’interroge sur cette disparition insensée…

Il pleut des mains sur le Congo

Créées en 1999, les éditions Magellan & Cie souhaitent donner la parole aux écrivains-voyageurs de toutes les époques.

Marco Polo, Christophe Colomb, Pierre Loti ou Gérard de Nerval, explorateurs pour les uns, auteurs romantiques pour les autres, dévoilent des terres lointaines ou non. Des confins de l’Amérique latine à la Chine en passant par la Turquie, les quatre coins du monde connu sont explorés.

À ces voix des siècles passés s’associent des auteurs contemporains et les coups de crayon de carnettistes résolument modernes et audacieux qui expriment et interrogent l’altérité.

Depuis 2008, des albums jeunesse ouvrent également sur le monde un regard coloré et amusant.

En publiant récits et carnets de voyage, reflets de la diversité de notre planète, les éditions Magellan & Cie espèrent rendre hommage à Fernand de Magellan, qui, au prix de sa vie, mit fin au mythe d’une terre plate et rendit service à l’humanité toute entière.

La richesse de l’homme est ainsi abordée à travers les écrits des voyageurs.

Mais le catalogue des éditions Magellan & Cie accueille aussi quatre collections dédiées aux spectacles vivants et au patrimoine. À nouveau, la volonté d’enrichir nos connaissances de l’autre et de l’ailleurs motive la publication de tels ouvrages.

Marc Wiltz

Editions Magellan & Cie

NOUS SUIVRE
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon

© 2017 par De Pages en Plages

PARTENAIRES
RCFM