En quelques années, MHF a installé dans le paysage insulaire une présence atypique avec un lectorat fidèle autant dans le registre intime, que dans la longue série des policiers qui sont toujours en tête des ventes de la littérature insulaire.

Une écriture intense qui parle à chacun de nous au plus profond du cœur. Elle écrit des œuvres variées, théâtre, poésie, thriller, romans comme le très beau « Boire les nuages dans une tasse de porcelaine »!

Son succès ne se dément pas et « Le destin ne s'en mêle pas », son premier « Pierucci » en est à sa troisième édition avec plus de 14 000 exemplaires vendus.

MHF est également directrice de collection pour Clémentine.

Les femmes... Ah les femmes... mères et compagnes, femmes des autres, dames d’un jour, hantise de toujours... Et puis les jeunes gens grandissent et n’écoutent plus leur père. Le temps a tout usé… Les maisons deviennent hostiles, le monde devient flou, Pierucci se perd. Cette obscurité l’envahit peu à peu, dans la valse folle des morts et des vivants. Terrazoni le banquier, est retrouvé mort dans une chambre close, tandis qu’ailleurs on tue sans que personne ne le sache, et ici, le commissaire de Bonifacio tourbillonne, s’enfonce, comme un bois flotté dans la tempête.

Et la Corse lutte contre ses démons...

Armand Pierucci fait son grand retour dans ce 10ème opus qui clôture la série : une émotion qui dure bien après l’ouvrage refermé…

La valse folle des morts et des vivants

Marie-Hélène Ferrari

NOUS SUIVRE
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon

© 2017 par De Pages en Plages

PARTENAIRES
RCFM