Joël Gregogna

Joël Gregogna est avocat honoraire et ancien premier Grand Maître Adjoint de la Grande Loge de France. Il écrit régulièrement dans diverses revues maçonniques.

Il a publié de nombreux ouvrages autour de la bande dessinée, et plus récemment un livre racontant la vie de son village d'origine en Corse.

Cette histoire d’amour entre Maria Ghjentile et Ghjuvanni Guidoni nait dans la tourmente de la guerre de 1769 entre Corses et Français.
Cet homme loyal et fier est partagé entre son identité et son serment.
Elle, héroïque et insoumise, va puiser dans son courage la force de résister. Elle deviendra une icône révélatrice de l’âme corse.
Les Amants d’Oletta est un roman historique où des caractères bien trempés s’affrontent autour de la découverte d’une conjuration, d’un procès et de l’interdiction de donner une sépulture aux condamnés à mort.

Les amants d'oletta

Réflexions sur les causeries
initiatiques d'Edouard Plantagênet

L’ouvrage que vous allez lire n’a bien sûr plus rien à voir avec l’édition originale que Plantagenet a fait paraître en 1929. Les commentaires et références de Joël Gregogna, multiples, variées, n’hésitent pas à en appeler à la littérature, parfois même à l’actualité. Elles tirent l’essence du texte de Plantagenet. C’est ce qui rend ce travail si original et fécond. L’ouvrage original d’Édouard Plantagenet, Causeries initiatiques pour le travail en loge de... était destiné aux apprentis, aux compagnons, ou aux maîtres. Il faut remettre le texte initial dans son contexte pour comprendre comment Joël Gregogna a pu l’actualiser tout en en conservant l’esprit original car le Plantagenet reste tout-à-fait d’actualité, ce qui est loin d’être le cas de bien des ouvrages maçonniques anciens ! Pour Joël Gregogna, il ne s’agit pas de faire une mise à jour de l’ouvrage, mais une exégèse du texte, un commentaire détaillé où il mêle les références purement maçonniques, ou à tout le moins symboliques et mythiques, aux allusions à la littérature, à la musique, à la poésie... Il illustre certains passages de références à des œuvres artistiques permettant de souligner la portée du texte primitif. Ces Causeries deviennent vite pour le lecteur des « rêveries » lui permettant de relier « ce qui était épars ». Au gré des pages il montre le tout que forme la Maçonnerie. La lecture des commentaires et des références montre à l’envi les « invariants » de la pensée humaine à travers le temps et l’espace. Le besoin initiatique est consubstantiel à la nature humaine. La ritualisation des principaux actes de la vie et de la mort, est essentielle pour que l’homme accepte sa finitude et puisse appréhender le monde effrayant qui l’entoure.

NOUS SUIVRE
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon

© 2017 par De Pages en Plages

PARTENAIRES
RCFM